Traduire un album : toute une rencontre avec une histoire !

Traduire un album : toute une rencontre avec une histoire !

Dans un mois sortira En attendant Mimi, notre sixième parution aux éditions Michi, l'occasion de revenir sur la manière dont une petite maison d'édition indépendante rencontre les ouvrages de traduction qu'elle défendra ensuite durant de nombreuses années !

En attendant Mimi de Myung-Ye Moon est l'exemple parfait des émotions que les éditeurs et éditrices souhaitent ressentir à la découverte d'un album étranger, ici coréen : une couverture qui promet la rencontre avec un univers graphique singulier, la fraîcheur d'un sujet que l'on commence à entrevoir et qui nous touche... De quoi nous donner l'envie d'en apprendre davantage pour envisager une publication de la version française. Et justement, à cette étape, reste encore à confirmer ces a priori ! Car oui, il nous arrive (très) souvent de nous enthousiasmer pour un titre étranger qui nous a été présenté par une agence littéraire et de nous retrouver finalement quelque peu désenchantés à la lecture de l'ensemble du livre et de sa version anglaise.

Mais En attendant Mimi a été de ceux qui lèvent toutes les objections potentielles et qui, au contraire, ravit à chaque nouvelle page découverte : un placement du blanc harmonieux pour équilibrer les multiples détails et petits traits de couleurs, des émotions communicatives grâce à un ours plein d'espoirs, une relation entre un texte vif et des illustrations soignées où chacun se répond avec dynamisme, la participation de nombreuses voix pour donner toute sa puissance à une lecture à voix haute facétieuse...

Et au fil des pages, nous commençons à prendre conscience des messages sous-jacents, des différents niveaux de lecture qui permettront une médiation des plus intéressantes avec les enfants... C'est là que le déclic se fait ! Ce moment où l'éditeur ou l'éditrice se voit défendre ce titre auprès de son équipe et des représentants qui parcourront la France bien des mois plus tard pour présenter cet ouvrage. 

Si En attendant Mimi nous a marqués, c'est donc autant en raison de ses illustrations aussi douces que rafraîchissantes, que pour son propos si universel : à travers cet ours qui envoie une lettre à celle qu'il aime et attend sa venue en comptant tout ce qui l'entoure, demandons-nous comment appréhender les moments d'attente et de tension, comment se placer dans une relation, s'autoriser à oser pour que les efforts viennent de chacun, et bien d'autres réflexions...! Voilà un ouvrage qui saura tout aussi bien parler à un enfant qu'aux plus grands qui leur liront cette histoire à haute voix, car c'est bien cela la force de la littérature jeunesse : utiliser une situation ou une image poétique pour nous faire réfléchir sur ce qui nous touche au quotidien petits et grands, afin de nous aider à mieux nous comprendre. 

En cela, En attendant Mimi ne pouvait qu'entrer en résonance avec notre ligne éditoriale autour des cheminements et de la quête de soi !

En tant que maison d'édition indépendante, reste encore à guerroyer pour montrer combien Michi serait le lieu parfait pour cet album, en croisant les doigts pour que l'avance qui nous sera demandée corresponde à notre budget. Une belle histoire en tout point pour cet album qui nous a fait crier de joie lorsque nous avons appris que nous allions publier la version française et permettre à cette autrice de rencontrer son lectorat francophone. 

 

Nous avons très (très) hâte de vous faire découvrir dans un petit mois l'histoire pétillante de cet ours !

À très bientôt dans les coulisses de notre petite maison d'édition,

Lorène

1 commentaire

Cette belle présentation illustre bien la démarche de votre travail et donne vraiment envie de partager la lecture avec de jeunes enfants

Odile Burland

Laisser un commentaire